LPP vs Pourfendeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LPP vs Pourfendeurs

Message par Cra-Katoes le Mer 7 Fév - 11:29

clef-eau-platre a écrit:Gros plan sur le rêve de clef

What a Face
une page de publicité offerte par les mages Bwork et leur fameuse bière

Mais qu'y a t'il marqué dans le mur dorénavant ? des propos incompréhensibles ? des hiéroglyphes secrets xelor ?

ou serait ce la fameuse devise de la guilde en cours d'élaboration sur le forum au "programme des réjouissances" avec un parchemin de sagesse en récompense ?

quel suspense insoutenable.

qui sont les individus qui s'approchent au dehors sans que nos amis le remarquent ?

amis, trinquons à la biere Bwork pour avoir le courage de regarder les autres épisodes de cette saga éthylique héroïque.
What a Face
ce message vous est offert par la biere Bwork,la biere des héros qui rotent Bwork.

Like a Star @ heaven
nous rappellons qu'il n'est pas nécessaire d'aller taper sur les bworks pour avoir de la bière, on peut l'acheter aussi.

c'était un message de la Ligue de Protection des Bworks Like a Star @ heaven


Enduimanduil a écrit: L inoxydable Major Mac Croumy s 'approcha de lui. Il sortit de sous son casque une dose de poudre d'eniripsia et une autre de poudre de perlipainpain.
Il mélangea le tout et versa la moitié de sa préparation au fond d une choppe Bwork vide, miraculeusement restait intacte. Il versa dans la choppe un peu d'eau, et la tendit à Enduimanduil. Une mousse bleuté commençait à se former sur le dessus.

Enduimanduil sortit de con carquois une flèche à empennage de Tofus, et mélangea légèrement le breuvage avec. Puis, il se pinça le nez, et porta la choppe à ses lèvres. Il la but d'un trait. Une auréole sembla l entourer un court instant. Des signes de ses abus de boisson précédant, seul restait les cernes sous les yeux.

Il soupira de contentement.


<< Wha, ça va mieux. J ai peut être un peu abusé de ce breuvage. Excusez moi les amis, la prochaine fois j'essayerais de mieux me tenir.>>

Voyant Clef, endormi le nez contre le mur, il la soulève, puis l'étend sur la banquette d'à coté. Il la recouvre de sa cape, puis retourne s'asseoir à la table de crâ-kaotes en murmurant.

<<J'espère que tout ce tapage ne pas réveiller les vieux démons du passé. De toutes façons, maintenant nous avons de quoi leur répondre.>> Et, il se mit à réparer les flèches cassées des Bwork archers, récupérées lors de sa dernière virée.


Enduimanduil a écrit:Laissons là, nos amis se remettre de leurs émotions et occupons nous plutôt de la petite troupe hétéroclite qui approche au dehors dans la froidure hivernale. À sa tête, un Chef Porkass sur son sanglier porte un étendard sur lequel on peut devenir le sigle LPP. Il est suivi de prêt par deux bergers Porkass, qui ont troqués leurs fourches contre des tambours. Ensuite un mage Bwork tout endimanché, marche avec peine, appuyé sur une canne en Oliviolet. Et enfin, une demi douzaine de percepteurs ferment la marche.

Ils approchent de la taverne. S' arrêtent à trois pas de la porte. Roulement de tambour. Le mage Bwork se redresse en se raclant la gorge.

Dame Ameline, l'accorte tenancière de la taverne, intriguée par tant de tapage ouvre la porte de la taverne. L'air frais qui s'engouffre par cette ouverture, ragaillardi nos amis aventuriers qui ouvrent un oeil.

Le mage Bwork, attend que tout ce petit monde s'installe, et fasse silence et commence à déclamer.

<<Oyez Oyez, gentes dames et damoiseaux membres de la Guilde des pourpres fendeurs d'enclumes,
nous représentant de la Ligue de Protections des Percepteurs revendiquons pour le bien être de chacun des percepteurs dofusiens passés et à venir :

Une infusion de menthe sauvage chaque matin à l'aube,
la collecte régulière des ressources par respect pour leur dos,
passé la 35 éme h toute heure supplémentaire payé à 125%,
un distributeur de bière Bwork prêt de chaque lieu de collecte
une prime de collecte indexée sur le résultat,
des gardes du corps de haut niveau,
...>>


Pendant que le mage poursuit son énumération, nos amis, étonnés, se demandent s ils vont répondre, et de quelle façon à l'injonction de la LPP, et ce la malgré la fâcheuse confusion sur le nom de leur guilde. Sont ils bien concernés ? Ne vont ils pas sortir leurs armes et se ruer à l'assaut de la LPP, vont ils se syndiquer au Mouvement pour le Profit des Guildes ? Vont ils changer de fil, et ouvrir un nouveau topic ? Vous saurez peut être la suite au prochain numéro.


Cra-Katoes a écrit:Voyant la troupe hétéroclite qui se tenait à la porte, le premier mouvement de Cra-katoes fut de poser la main sur le pommeau de sa kwaklame (il n'avait vraiment pas d'excuse d'avoir laissé son arc sur la table). Mais la présence des percepteurs le poussa à en savoir plus avant de foncer.

Toutefois devant le ridicule de certaines revendications il eut du mal à garder son sérieux jusqu'à la fin du discours du bwork. Il se pinca violemment le bras pour se retenir de pouffer et jetta un regard aux autres pourfendeurs avant de décider d'une conduite à adopter.

Clef dormait recroquevillée perdue dans ses rêves étranges, Alexandre avait le regard perdu au fond de sa chope, Enduilmanduil devait voir deux fois plus de monde que lui, Sacri-pan marmonait toujours sous la table, Xoy avait disparu dans un des salons pour troquer sa pano bouftou trempée contre sa pano prespic bien chaude et plus aucune trace de J'ai-rien-volé.


Xoy a écrit:Xoy deboula en train de marcher de travers drunken

Noo maii stouN' Scandalee Rolee back machiiin' bidoulle qui nous mettenttt
Pass tler tler coutent moi etreee drunken

Qu'n'un Sac dé bonbec scooll' mai ceux qu'ion dropsss' spaa cool drunken

Surrrttouttt squi ont droup guidlalomalogeeemee drunken

Il ddoiventt avouaaarr gravee bouboullee drunken


Cra-Katoes a écrit:Cra-katoes se demanda si leurs visiteurs en avaient compris autant que lui aussi, après un moment de silence, il se racla la gorge et se décida à prendre la parole.


"Bien... voilà des revendications qui m'ont l'air clairement définies.
Avez-vous déjà démarché les autres guildes ou sommes-nous les premiers sur votre liste ? " (un sentiment de contentement parcouru le jeune crâ en s'imaginant que leur guilde ait pu être mise en haut de la feuille).

"Je reconnais volontier que le travail de nos amis percepteurs est épuisant, surtout qu'on ne relève pas souvent ce qu'ils ont collecté, mais sommes-nous tant à blâmer ? Nous ne leur donnons actuellement qu'un mince travail. De plus nous essayons de toujours les installer dans des coins ombrageux.

J'ai bien peur de ne pouvoir répondre positivement à toutes ces exigences, reste donc à définir celles que nous pourrions garder pour satisfaire les deux partits."


Etonné de voir qu'on ne lui tombait pas dessus sans mot dire, le bwork dansait d'un pied sur l'autre, indécis, tandis qu'un percepteur le poussait dans le dos avec son bâton pour l'encourager à répondre.


Enduimanduil a écrit:Le bwork semblait visiblement gêné, et pas seulement par le bâton du percepteur particulièrement revendicatif. Il se racla une nouvelle fois la gorge et annonça :


<< Oyez, Oyez, en application de l'article 45, alinéa 38 modifié par le décret du 18 septendaire, ratifié par le grand Xelor MiniNimbus, raturé par nos soins et chiffonnés par accident, nous avons le droit de nous concerter avant de fournir une réponse à vos infamantes questions. Nous choisissons d'exercer ce droit >>

La petite troupe forme un cercle autour du bwork. Un étrange conciliabule a alors lieu, et seule des bribes s'en échappent.

<<....pas ...l'air....commode
...Quand on a décidé...level 7...bientôt 10...
...on est peut être ...un peu en avance...
...t as vu ce qu'ils font aux collègues des autres ligues...
...sont 49....
...pas si ... mal que ça....>>


Le concile à bulles se termine dans un silence assourdissant. Le mage, se tourne de nouveaux vers nos amis. Roulements de tambour.

<< Oyez, Oyez, Nous Représentant du LPP, exigeons sur le champ :
Un même percepteur ne pourra pas rester dans une zone non arborée plus de 3 semaines de suite sans l'apport régulier de Pschitt à la menthe fraîches et sauvage ;
Chacun des participants voulant collecter les ressources sur notre dos, devra se présenter sur le forum, afin que nous puissions les reconnaître de loin, et éviter ainsi toute imposture ;
Si, par grand malheur, nous étions attaqués, et ceci alors qu'un nombre insuffisant de défenseurs nous rejoignent, toutes défaites ne pourra donner lieu à aucunes sanctions et ou inscriptions sur le grand livre des contentieux du percepteurs.
>>


De grosses gouttes de sueur coulaient à présent sur le fond ridé du mage. Il se penche vers l'oreille de Crâ, et chuchote.

<<S'il vous plaît acceptez au moins un de ces revendications. Sinon ils vont m'étriper et me donner en pâture aux bouftous. Et promis après je chante pendant trois jours et trois la devise de la guilde sous les fenêtres de l'hôtel des métiers d'Astrub>>


Que vont faire nos amis, vont ils céder aux injonctions de la LPP, vont ils foncer dans tas, vont ils choisir de commencer un autre chapitre de leurs incroyables aventures ? Vous serez tout cela, en restant fidèle à la Taverne.

Et dans tous les cas, reprenez après moi :

Pourfendre les tempêtes

Exploits et conquêtes

Ecumer les kamas

Tel est notre karma


Cra-Katoes a écrit:Cra-katoes recula légèrement en sentant l'haleine du bwork (encore un amateur de bière... bwork) puis réfléchit à sa proposition en regardant les quelques pourfendeurs debout à ses côtés.
Du pschitt à la menthe... vu le nombre d' alchimistes présents dans la guilde on en trouverait facilement, et puis avant qu'un percepteur reste 3 semaines au même endroit on aurait le temps d'en rediscuter.
Un peu de publicité à Astrub pendant trois jours, ça ne pouvait être que positif... encore que chanté par un mage Bwork on pouvait s'interroger sur le résultat.



"Bien, je vois que vous êtes somme toute assez... raisonnables.
Pour le rafraîchissement à la menthe, d'accord. Pour ce qui est des sanctions en cas de défaites j'accepte de ne pas porter plainte dans la mesure ou le percepteur responsable de la zone participe activement au combat et ne se contente pas de rester caché dans un coin."


Deux des percepteurs restés à l'arrière plan échangèrent un regard gêné qui n'échappa pas à l'oeil perçant des deux crâs.
Cra-Katoes se pencha vers le mage et ajouta dans un souffle :


"Et je viendrais vérifier régulièrement près de la chambre des métiers Wink
Voyons voir si vous y réussissez au moins.


Pourfendre les tempêtes

Exploits et conquêtes

Ecumer les kamas

Tel est notre karma !"


clef-eau-platre a écrit: Clef ouvre un oeil

Snif snif

ça sent le bwork

ouvre un deuxieme oeil

bieres ?

prend son marteau et regarde la cape qui la recouvrait

j'ai droppé ça en dormant, ça c'est de l'efficacité.

Ou qu'elle est la bière ?

voit les bworks et les perco dehors

ouah, double drop, je bute les bwork, je récupere la biere et je vide les perco et encore plus de bieres. C'est ça le XELOR POWER.


Cra-Katoes a écrit:... notre karma !

Finissant son propos Cra-katoes entendit bougonner derrière lui et un mouvement rapide passa dans son champ de vision.
Faisant un pas en direction de Clef il essaya de l'attraper mais la jeune xelor (même passablement ivre) était rapide et sa main carressa juste la cape en prespic.
Mais dans son mouvement le crâ avait posé le pied sur une bandelette mal fixée. La xelorette pousuivit son élan dans un rapide mouvement rotatif, véritable toupie de guerre projetée vers le mage bwork.


Enduimanduil a écrit:Clef,projetée à toute allure vers le mage, réfléchit en un quart de seconde et ce malgré l accumulation de bière Bwork. Elle lance en catastrophe le sort téléportation, et semble traverser le mage. Le mage, qui s'était préparé au choc, tâte de ses mains calleuses et ridées son corps pour voir par où elle bien pu passer.

Un énorme fracas quelques mètres plus loin attire tous les regards. Clef, grâce à son sort a bien réussit à éviter le Bwork, mais juste pour finir la tête la première dans le tambour d un des deux bergers porkass. Seuls ses pieds en dépassent, et agitent frénétiquement l'air, faisant fuir par l'occasion tous les moskitos du coin.

Le mage et sa troupe, tous mélomanes, assimilent ce bris d'instrument à un casus belli. Les percos lèvent leurs bâtons prêt à déclencher les foudres, les Porkass s'emparent de leur fourches, et le mage commence à marmonner dans sa barbe un début d'incantation.

Laissons là tout le monde reprendre peu à peu ses esprits, et rentrons un moment à l'auberge. Là un étrange tableau nous attend.
Enduimanduil, les pieds dans une bassine, se penche en avant pour essayer d'attraper son arc resté accroché à la patère. Il ne semble savoir que faire.

Doit il sortir de sa bassine au risque de se faire rabrouer par Clef car ses pieds ne sont pas encore assez propre. Doit il risquer de marcher les pieds mouillés sur le parquet sous le regard désapprobateur de Dame Ameline qui vient de passer la serpillère. Doit il se ruer dehors son arc à la main pour faire front avec ses amis ? Son cerveau tourne à cent à l'heure pour résoudre ce cruel dilemme.


Que va t il se passer ? Va t on assister à une grande bataille épique ? Enduimanduil va t il réussir à attraper son arc les pieds propres ? Quelqu'un va t il lui tendre une serviette ? Dame Ameline va t elle sortir de son rôle d'hôtesse accorte et aimable et mettre un peu d'ordre dans la cour de sa taverne ? Vous serez tout ça au prochain épisode dés et si il est écrit.

Cra-katoes se passa nerveusement la main sur le visage. Comment faire pour calmer la situation ?
Si d'avantage de pourfendeurs s'étaient trouver sur les lieux il aurait été le premier à engager le combat mais là... il n'était pas lâche mais trouvait franchement que le nombre ne jouait pas en leur faveur.

Mais où se trouvaient les autres membres de la guilde ?

Passant de cette attitude statique à un déplacement rapide, il surprit les représentants de la LPP en se précipitant pour extraire Clef du tambour.
Avec sa rapidité habituelle, il franchissait déjà la porte lorsque le foudroiement du mage bwork frappa le sol sur ses talons.

Jetant sans ménagement Clef sur le sol, il referma à toute vitesse la porte en criant


"fermez les volets !!! vite ! on se retranche dans l'auberge !"


Dernière édition par le Mar 15 Jan - 10:01, édité 2 fois

_________________
Dans les bras de la plus belle
avatar
Cra-Katoes
Vieux dino

Nombre de messages : 984
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: LPP vs Pourfendeurs

Message par Enduimanduil le Jeu 8 Fév - 14:06

À l'intérieur de la taverne, c est le branle bas de combat.
Crâ portant toujours Clef sous le bras, court de fenêtre en fenêtre pour fermer tous les volets.
Dame Ameline, un balai en poil de kanigrou à la main, s est rapprochée de sa caisse, et semble plus qu'irritée.

Enduimanduil, quand à lui, à force d hésiter entre l'arrêt de son bain de pieds, et sa participation au combat a trouvé la solution. Il sautille, toujours assis sur chaise, les deux pieds dans sa bassine vers la fenêtre la plus proche. Une fois à destination, il jette un oeil à travers les interstices des volets, tout en encochant une flèche à empennage Tofu sur son arc.

Au dehors, l agitation est elle, là aussi, à son comble. Les deux bergers porkass montrent leur tambour percé tout en maugréant en tapant du pied.
Les percos tournent autour du mage Bwork et semblent le questionner.


<<Mage Valentin >> - Il s agit en effet du fameux mage Valentin. - <<Qu'allons nous faire, c est bien notre veine, pour une fois que nos revendications sont entendues... Il va encore falloir que l'on se batte ? Nous avons encore les poils tout roussis des flèches enflammées du dernier combat>>

Le mage Valentin est perplexe, et ne sait que faire. Il aimerait bien donner une bonne leçon à nos amis, et venger ainsi le tambour Porkass. Mais il comprend aussi la fatigue de ses amis percos, éreintés par leurs combats pour de meilleures conditions de vie. Que doit il faire ? Doit il, aux noms des acquis sociaux, s asseoir sur le trou du tambour ?
Il se tourne vers les Portasse et leur chuchote à l'oreille.

À l'intérieur, le siège s'organise. Dame Ameline inventorie les ressources.

<< Il nous reste :
- Cinq seaux de l'eau du puits ;
- trois chopes de bière Bock ;
- une bouteille entamée de jus de noisette ;
- trois potions du Gato Raide
- et deux goujons pas frais >>


Nos amis prennent conscience que bien que pas désespérée, leur situation n'est pas vraiment au beau fixe. Et que, si le siège se prolonge, ils vont devoir se serrer la ceinture, et pire encore se sécher le gosier.

À l extérieur, les Porkass ont maintenant un sourire narquois aux babines. L'idée du mage leur plaît bien.
<<Ils vont bien voir de quel bois on se chauffe >> pense le premier. <<On ne s'en prend pas impunément à l'art>> pense le deuxième.

Le mage Valentin quant à lui prépare son premier sort. Il marmonne dans son coin, agite ses mains, et tourne en rond. Le temps semble se figer en attendant l'invocation qui ne saurait tardée.

Tout d'un coup, alors que rien ne le laissait pressentir l'invocation fuse.

<<Désenvouttement éthylique>>

Les PAs de nos amis disparaissent. Les bières Bwork s'envolent en fumée. Même celles que Clef cachait dans la poche ex secrète de sa cape.
Et pire encore, ils se sentent les mains liées au pieds tandis qu'une barrique d'infusion de feuilles de menthe sauvage apparaît devant chacun. Le mage Bwork lève la main, et les barriques suivent le mouvement, semblent flotter dans l'air et commencent à se vider dans la gorge de nos amis.

Que va t il se passer ? Nos amis vont ils boire ces barriques jusqu'à la lie ? Le mage Valentin va t il lancer un autre sort ? Ce sort sera il renforcé par l'approche à grand pas du 14 februar ?

Vous saurez tout ça en lisant le prochain épisode, si toute fois quelqu'un l'écrit.


_________________
P'tit reporter au Maimag.
Apprenti comploteur de la Vox Populi, sur la scénariothèque.
avatar
Enduimanduil
Vieux dino

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 23/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: LPP vs Pourfendeurs

Message par Cra-Katoes le Mar 13 Fév - 9:39

Le mage termina de lancer son
<<Désenvouttement éthylique>>

Comme tout les autres il se sentit immobilisé par des liens magiques et indestructible tandis que l'infâme boisson mentholée (comment les percepteurs pouvaient-ils aimer çà ???) coulait dans sa bouche. Il en recracha une bonne partie, maculant sa jolie tenue mais ce qu'il avala suffit à faire son effet.

Tous les gens présents dans la salle furent comme enveloppés d'un nuage d'humidité, comme si tout ce qu'ils avaient bu durant les heures précedantes s'étaient totalement vaporisé par les pores.
Bien entendu certains nuages étaient bien plus gros que d'autres, mais on ne dira pas lesquels Wink
Même Renka perché sur son lustre disparu dans un nuage tout blanc de lait.

Reprenant ses esprits, Cra-katoes se dirigea vers une fenêtre pour voir ce qui se passait à l'extérieur et jetta au passage une serviette à Enduimanduil.


Dernière édition par le Mar 15 Jan - 10:03, édité 1 fois

_________________
Dans les bras de la plus belle
avatar
Cra-Katoes
Vieux dino

Nombre de messages : 984
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: LPP vs Pourfendeurs

Message par Enduimanduil le Mer 14 Fév - 10:39


Laissons là un instant nos amis finir leurs décoctions et penchons nous à la fenêtre de la taverne.
Pendant que le mage Bwork Valentin, marmonne dans son coin en préparant son invocation suivante, nos deux porkass regardent dépités le tambour percé. L'un deux, Enne Rolle à des talents de tailleurs. Et il se demande si, avec le bout de cuir qu'il a au fond la poche, il arriverait à repriser son tambour. Il soumet son idée à son compère, Elléh Pressviss.

Elléh, bien que peu enthousiaste, accepte d'aider Enne à repriser le tambour. <<Après tout, on ne risque rien, foutu pour foutu...>> se dit il.
Et voila nos deux compères lancer dans un délicat ouvrage, l un à tailler le cuir, l'autre à le tanner en vue de l'obtention d'une belle peau souple à la taille du tambour.

Les percos, et le chef Porkass, eux par contre commencent à s'impatienter. Le chef Porkass, pour passer le temps en attendant l'incantation du mage, demande aux percos de jouer un petit air de flutaille. Les percos acceptent, un sort son harmonica, un autre son violon, un troisième sa flûte, et les autres battent la mesure des mains ou des des sabots.

Le chef Porkass, charmé par une aussi belle mélodie se met à dandiner.
Au fur et à mesure qu'il prend de l'assurance, il s'agite de plus en plus, allant même jusqu'à ramasser sa bannière et à s'en servir comme d'un bâton de majorette.

L'incantation du mage est prête. Il aspire un grand coup et commence à lancer d'une voix forte et profonde :

<<Multiplication des fûts>>
(Il veut multiplier les fûts de boisson à la menthe sauvage autour de nos amis afin de les condamner à en boire jusqu'à la fin des temps)

C'est malheureusement le moment que choisi le Chef Porkass pour se prendre les pieds dans son drapeau et venir s'affaler sur le mage Valentin. Sous l'effet de la surprise, le mage, ne pointe plus son doigt vers nos amis, mais vers nos deux apprentis tailleurs.

Catastrophe, le sort multiplie le tambour d'Enne en autant de fûts, et les assemble autour du tambour intact de Elléh.
Elléh est abattu, il espérait tant pouvoir réparer son tambour, et voila son travail réduit à néant. Par contre Enne, une idée derrière la tête, s'installe derrière le curieux assemblage et sort ses baguettes. Il se met à taper sur les tambours, d'abord doucement, puis de plus en plus vite et fort. Les percos ne résistent pas à ce rythme endiablé et se mettent à le suivre à l'aide de leurs instruments.

Elléh semble alors possédé. Ses jambes s'agitent frénétiquement, et il se met à chanter une drôle de chansons à parlant des "p'tits Blops de Loula"

À l'intérieur de la taverne, c'est l'euphorie. D'abord soulagés de ne plus avoir à boire l'infamant breuvage, ils prêtent une oreille de plus en plus attentive à la musique du dehors. Comme enchantés, ils ne peuvent s'empêcher d'aller rejoindre les musiciens.
À peine sont ils dehors que la magie du rythme opérant, les couples se forment, et commencent à s'agiter au son de la voie d'Elléh. Les chants succèdent aux chants, les danses aux danses.

Et quand au petit matin, tout le monde s'arrête exténué. Elléh proclame :

<<En ce jour béni, je viens d'inventer une nouvelle danse, je l'appellerai en hommage à mes compères la danse du Bwork Enne Rolle. Et je souhaite qu'à chaque fois que nous évoquerons le nom du mage Valentin, des couples se forment pour la danser.>>


_________________
P'tit reporter au Maimag.
Apprenti comploteur de la Vox Populi, sur la scénariothèque.
avatar
Enduimanduil
Vieux dino

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 23/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: LPP vs Pourfendeurs

Message par Cra-Katoes le Mer 14 Fév - 19:29




En s'éloignant Cra-katoes se dit que danser avec des centaures fut sans doute une expérience... particulière Laughing

_________________
Dans les bras de la plus belle
avatar
Cra-Katoes
Vieux dino

Nombre de messages : 984
Date d'inscription : 15/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: LPP vs Pourfendeurs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum